Idris Ackamoor & The Pyramids – An Angel Fell (2018)

Il fait beau, alors on continue dans l’exotique avec le très bon (comme d’habitude) nouvel album d’Idris Ackamoor & The Pyramids.
Un peu d’afrobeat / afrojazz n’a jamais fait de mal à personne !

Direction Spotify & Bandcamp.

Idris Ackamoor: Tenor Saxophone, Keytar, Lead Vocals
Sandra Poindexter: Violins, Lead Vocals

David Molina: Guitar, Effect pedals, Vocals

Skyler Stover: Double Bass, Vocals

Bradie Speller: Congas, Handsonic, Vocals

Johann Polzer: Drums

3 commentaires

  1. Également sélectionné celui-ci mais pas encore écouté. Là j’ai du mal à décrocher du dernier Richter… T’as toujours du mal avec Richter, si ma mémoire est bonne?

    J'aime

  2. Pour Richter, c’est vraiment au cas par cas, mais généralement j’aime beaucoup.
    J’ai plus de mal avec Einaudi, par exemple.

    Tu parles The Blue Notebook ? Si oui, l’accroche est très positive. Par contre, il me semble qu’il s’agit d’une réédition (avec un disque bonus, certes) !
    The 15th anniversary reissue of Max Richter’s sophomore album expanded with a bonus disc including an orchestral version of ‘On the Nature of Daylight’ and a previously unreleased 2018 take on ‘Vladimir’s Blues’, plus an elegantly rude remix of the same track by Jlin, and a swooning, technoid Konx-Om-Pax rework of ‘Iconography’.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.