The Barracudas – Drop Out With The Barracudas (1981)

Il y a quelques jours, j’évoquais tout le bien que je pensais de The Barracudas, groupe de rock / power pop / surf britannique, fondé à Londres à la fin des années 70, autour, notamment du rock-critique canadien Jeremy Gluck, musicien « de l’ombre » qui a cotoyé Nikki Sudden, Roland S Howard, Jeffrey Lee Pierce, …, excusez du peu.

A ce jour, leur premier LP, publié en 1981, Drop Out With The Barracudas, reste mon préféré. Et je pense que, dans son registre, il est difficilement surpassable…

Si vous ne le connaissez pas, offrez-vous un petit bonheur grâce à Spotify (édition pleine de jolis bonus).

Publicités
Par défaut

Jeremy Gluck With Nikki Sudden & Rowland S. Howard – I Knew Buffalo Bill (1987)

Je suis fan de Nikki Sudden et de Rowland S. Howard.
J’adore les deux premiers albums de The Barracudas (premier groupe de Jeremy Gluck), Drop Out With The Barracudas & Mean Time (Note à moi-même : penser, un jour, à écouter les suivants…).

Bref, la découverte de cette triplette magique, à laquelle s’associent également Jeffrey Lee Pierce et Epic Soundtrack, ressemble pour moi à un rêve éveillé. Un de mes tops, incontestablement.

Album à écouter sur Spotify (réédition de 2006, avec des tonnes de bonus)

Par défaut

Cypress, Mine! – Exit Trashtown / In Pieces (1988)

Réédition (octobre 2017) d’une petite pépite indie pop / powerpop passée complètement inaperçue à la fin des années 80 et que j’écoute plus que de raison depuis près de deux mois suite à une trouvaille par hasard.

En espérant que cette deuxième chance lui donne un peu plus de visibilité. En tout cas, si vous appréciez Hüsker Dü, les premiers R.E.M., The Go-Betweens, Orange Juice, …, n’hésitez pas !

Album à chérir sur Bandcamp

Par défaut