Caitlin Sherman – Death to the Damsel (2020)

Caitlin Sherman - Death to the Damsel (2020)

Depuis une bonne quinzaine d’années, le nombre d’albums de folk / americana au féminin croit de manière exponentielle. Leur qualité a également tendance à s’améliorer, tant au niveau des compositions (écriture, interprétation) et de leurs productions, mais au bout d’un moment, on n’arrive donc plus très bien à les distinguer les uns des autres.

Et pourtant, tous les ans, il y en a 10 ou 15 qui sortent vraiment du lot. Après 3 écoutes, je m’emballe peut-être un peu, mais je pense sérieusement et sincèrement que Death to the Damsel, premier album de Caitlin Sherman en fera partie. Et je l’ai su dès ses premières mesures. Ce disque a tout pour lui : une interprétation plus « personnelle » que la moyenne (une voix assez « sombre »), une production fine et « gothique », des compositions très bien troussées. Bref, histoire de ne pas faire de trop longs discours, je dirai simplement que cet album propose un univers véritable, très compact et cohérent de la première à la dernière note. Il n’y a pas de chanson qui sort du lot, ce qui sera vu comme une force (on a envie de l’écouter en entier, de s’immerger complètement) ou (vous savez, le verre à demi-plein) une faiblesse (sans titre plus accrocheur, comment attirer l’attention des gros média ?).

J’ai toujours préféré les verres bien remplis.

À la vôtre, buvez ce formidable disque jusqu’à la lie !  –> Deezer

 

The Haden Triplets – The Family Songbook (2020)

The Haden Triplets - The Family Songbook (2020)

Deuxième album pour les filles du regretté contrebassiste Charlie Haden.

The Family Songbook est un superbe album que l’on rangera dans la catégorie « country / americana ». Cet étiquetage pourra faire peur à certaines oreilles, mais sa production, toute en finesse et stellaire, le rend très facilement accessible et « écoutable » aux plus récalcitrants.

L’album propose des compositions familiales oubliées (récemment retrouvées par un oncle), des reprises de chansons plus récentes (dont une assez surprenante, teintée de flamenco, du Say You Will de … Kanye West !). Les soeurs reprennent également notamment la superbe Every Time I Try du groupe Spain (dont le leader n’est autre que leur frère Josh) initialement publiée dans la BO de The End of Violence (de Wim Wenders), ainsi que Didn’t Leave Nobody But The Baby (ici rebaptisée Pretty Baby), interprétée par Gillian Welch, Emmylou Harris & Alison Krauss pour la BO de Brother, Where Art Thou (des Frères Coen).

Ne cherchons pas plus loin, The Family Songbook est, dans son genre, une réussite totale, à laquelle ont participé une foultitude de musiciens émérites, dont Bill Frisell, Greg Leisz, Woody Jackson, Joachim Cooder, leur frère Josh, Don Was, …

En voici un extrait.

Vous trouverez l’album complet sur les plateformes habituelles.