The Gravel-Aires – National Avenue (2018)

Parfois, il ne faut pas grand chose pour se sentir en harmonie parfaite avec son environnement.
Une guitare, une voix (et puis une mandoline, et un harmonica).

Americana du Canada à découvrir sur Spotify

Par défaut

Peggy Lee – Echo Painting (2018)

Jazz coloré de toute beauté.
Un chouette album pour cet été, à découvrir sur Bandcamp.

(Peggy Lee n’est, bien entendu, pas la chanteuse / actrice ultra-connue du siècle dernier.)

Brad Turner – trumpet & flugelhorn
Jon Bentley – soprano & tenor sax
John Paton – tenor sax
Roderick Murray – trombone
Meredith Bates – violin
Peggy Lee – cello
Cole Schmidt – electric & acoustic guitar
Bradshaw Pack – pedal steel
James Meger – electric & acoustic bass
Dylan van der Schyff – drums, percussion & Yamaha RX-15 drum machine
Robin Holcomb – voice on “The Unfaithful Servant” (bonus track)

Par défaut

Nap Eyes – I’m Bad Now (2018)

Nap Eyes est un groupe canadien que je recommande particulièrement pour finir tranquillement une journée d’écoutes.
Ils m’avaient ravi avec leurs deux premiers albums, Whine Of The Mystic (2014) et Thought Rock Fish Scale (2016).
Ils enfoncent le clou avec leur tout récent I’m Bad Now, en allant toujours plus loin dans ce fameux registre tranquille, pépère qui nous offre une union assez improbable entre, notamment, Lou Reed et Belle & Sebastian (pour les références les plus évidentes).

Album à écouter sur Spotify et Bandcamp.

Par défaut