Uranium Club – The Cosmo Cleaners (2019)

Uranium Club - The Cosmo Cleaners (2019)

Uranium Club – The Cosmo Cleaners (2019)

Punk-rock à l’ancienne.
Splendide !
Le nouvel album du combo de Minnéapolis 🙂

Bandcamp

Par défaut

JD McPherson – Signs & Signifiers (2012)

J’aime tous les albums de JD McPherson, mais c’est celui-ci vers lequel je retourne le plus souvent, celui où son mélange vintage, sans fioriture, de rock(abilly) / rhythm & blues fonctionne le mieux.
Quasi parfait !

Album à découvrir sur Spotify.

Par défaut

The Barracudas – Drop Out With The Barracudas (1981)

Il y a quelques jours, j’évoquais tout le bien que je pensais de The Barracudas, groupe de rock / power pop / surf britannique, fondé à Londres à la fin des années 70, autour, notamment du rock-critique canadien Jeremy Gluck, musicien « de l’ombre » qui a cotoyé Nikki Sudden, Roland S Howard, Jeffrey Lee Pierce, …, excusez du peu.

A ce jour, leur premier LP, publié en 1981, Drop Out With The Barracudas, reste mon préféré. Et je pense que, dans son registre, il est difficilement surpassable…

Si vous ne le connaissez pas, offrez-vous un petit bonheur grâce à Spotify (édition pleine de jolis bonus).

Par défaut

The Modern Lovers – The Modern Lovers (1976)

J’inaugure « mes tops » avec le seul et unique véritable album (sorti de plus, de manière posthume, le groupe se séparant dès 1974), de The Modern Lovers.
Depuis, leur leader-chanteur-guitariste, Jonathan Richman mène une très belle carrière, mais il avait déjà dit l’essentiel il y a 40 ans.
Quel rockeur ne rêverait pas d’entamer son album avec une chanson aussi mémorable que Roadrunner ?

Album à écouter / regarder sur Spotify / YouTube

(Sous l’étiquette « mes tops », vous retrouverez, sans ordre de préférence, pas forcément les albums qui m’ont le plus marqué, mais ceux que j’écoute au moins une fois tous les deux mois, et parfois même en boucle de manière obsessionnelle, depuis très longtemps.)

Par défaut